Mélanie - Avec mes mots/ février 14, 2017/ Blog, communication/ 1 comments

Certains disent que l’argent ne fait pas le bonheur, d’autres qu’il est le nerf de la guerre… Ils ont tous les deux raison : si vous avez une passion, mais qu’elle ne vous rapporte pas un minimum d’argent, vous serez toujours obligé d’avoir un emploi correctement rémunéré. Au moins à côté. Rassurez-vous : il est possible de diminuer drastiquement le nombre d’heures consacrées à ces tâches qui vous ennuient considérablement. Heureusement pour vous (et pour moi : j’avoue que je n’aurais pas trop envie de rédiger tout un article pour vous répéter ce que les adultes bien intentionnés vous ont seriné tout au long de votre vie). Aujourd’hui, plus qu’hier (et sans doute bien moins que demain !), internet permet réellement de vivre de sa passion. À condition de savoir l’utiliser !

Le cœur d’internet bat avec passion

Rentabiliser un hobby, voilà des termes qui annoncent pour beaucoup le début de l’utopie. Tous ceux qui ont oublié que ce sont les doux rêveurs qui font avancer le monde… Si votre talent vous anime, si vous rêvez que votre passe-temps devienne votre gagne-pain, vous pouvez y arriver. Mais pas tout seul…

On a tous en tête de belles histoires de réussite. Des gens qui sont partis de rien et qui ont pourtant su modifier la face de notre quotidien. Sans réfléchir bien loin, il suffit de s’intéresser à l’histoire de Facebook. Il y en a d’autres qui sont plus poétiques encore (et je serais ravie d’interviewer sur ce blog des entrepreneurs qui ont su transcender leur passion pour en vivre ! À bon entendeur…)

Aujourd’hui, pour exister, il faut se faire connaître ! Je ne parle pas spécialement du fameux quart d’heure de célébrité d’Andy Warhol : pour que votre produit, votre idée, se vende, vous devez prouver au monde qu’elle est en vie !

La célébrité, c'est à vous de la construire

Un blog, ce n’est pas qu’un passe-temps

Quand les premiers blogs sont apparus sur internet, ils n’étaient pas toujours très vendeurs. Le journal intime d’une adolescente qui écrit, avec autant de fautes que de points d’exclamation, qu’elle « kiffe grave Justin », très peu pour moi, merci, je repasserai.

Aujourd’hui, tenir un blog est la caractéristique des entreprises les plus communicantes. C’est avec lui (et les réseaux sociaux) que vous pouvez vous démarquer. Et, contrairement à celui de n’importe quel vendeur qui fait du porte-à-porte, le vôtre a toutes les chances d’être passionnant. Pourquoi ? Allez, réfléchissez un peu… Vous l’avez sur le bout de la langue… Parce qu’on est toujours plus convaincant quand on est passionné, pardi ! On a toujours de nouveaux éléments à partager. Découvertes, rencontres, lancements de produits… Vous allez aimer en parler. Et vos lecteurs adoreront les lire !

Avec un blog, vous allez à la fois disposer d’un outil de marketing efficace et d’un exutoire pour tous ces moments qui vous emballent (vous savez, quand vous avez juste envie de crier « c’est trop génial ! » et que vos voisins de bus vous regardent comme si votre bonnet péruvien se mettait soudain à danser la gigue écossaise tout seul !). Et vous pourrez même rencontrer des gens aussi enthousiastes que vous… Vos futurs clients sont ceux qui partagent vos goûts, ne l’oubliez pas !

Vivre de sa passion n'est plus une option

Faites sortir votre hobby du néant

Quelle est la première chose que vous regardez sur le site d’un artisan ? S’il a des actualités ! Parce que vous savez ainsi qu’il propose toujours ses services (et que les tarifs indiqués ne remontent pas à l’époque où le bug de l’an 2000 était encore au stade de prédiction). Sur votre site, le blog fera office de coucou suisse : il donnera l’heure à vos visiteurs. Pas n’importe quelle heure : celle de votre réussite ! Car c’est en voyant que vous êtes actif qu’ils auront envie de vous passer commande. Chaque article de blog est, au minimum, une commande potentielle pour votre produit… Et, pour vivre de votre activité favorite, vous aurez besoin de chacune de ces commandes !

Le temps, c’est de l’argent

Il semblerait, après un test très scrupuleux effectué par mon humble personne, que les journées ne sont pas extensibles. Si vous devez travailler pour gagner votre pain quotidien, consacrer votre temps libre à votre hobby et effectuer toutes les tâches nécessaires pour le rentabiliser, vous allez vite trouver que les jours sont beaucoup trop courts (et encore, je ne vous ai pas parlé du ménage, de votre partenaire, ou de vos enfants ! Ah oui, et il ne faut pas oublier de sortir le chien !).

Vous allez pourtant devoir jongler entre ces différentes tâches si vous voulez un jour que votre passion soit rémunératrice. Il existe plusieurs moyens pour y arriver :

  • l’automatisation : consacrer une journée entière à planifier tous vos posts sur votre blog et vos réseaux sociaux pour le mois à venir (épuisant, mais assez efficace. Sauf en ce qui concerne la réactivité à l’actualité…)
  • la minuterie : fixer des plages horaires précises pour chaque action, avec privation de chocolat si vous en dérogez (bon pour la productivité… mais cette technique laisse assez peu de marge à la créativité)
  • la délégation de pouvoirs : par exemple (mais juste par exemple, bien sûr), vous pourriez confier la rédaction de vos textes à une personne extérieure (se consacrer juste à ce qui nous plaît, quel plaisir, n’est-ce pas ?)

 

Vivre de sa passion, ce n’est pas une option. C’est quelque chose que vous pouvez commencer tout de suite. En quelques clics, vous pouvez mettre des produits ou des services en vente sur des sites comme Etsy ou d’autres plateformes. Ce qui fera votre différence, ce ne sera pas seulement votre qualité… c’est la manière dont vous la ferez connaître !

Lancez-vous (et racontez-moi vos réussites) !

Enregistrer

Share this Post

1 Comment

  1. Des conseils bien utiles et très suggestifs, merci pour cet article.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*