Mélanie - Avec mes mots/ juin 23, 2016/ Blog, Conseils rédactionnels/ 0 comments

Pour exister, tout le monde a besoin de communiquer. Les petits comme les grands. D’ailleurs, chaque jour, des multinationales déjà ultra connues dépensent des sommes conséquentes dans leurs budgets publicitaires. Ce n’est pas là de l’argent gaspillé en vain, mais un véritable investissement qui assoit leur notoriété.

Pourtant, les petites entreprises hésitent souvent à fournir les efforts nécessaires pour se montrer à leurs clients potentiels. Ce n’est pas toujours une question de budget, puisqu’il existe de nombreuses techniques pour faire parler de soi à moindres frais. Il y a là-dedans un peu de peur, un peu de méconnaissance du système, peut-être un sentiment d’infériorité mal exprimé… Peu importe.

Pour être présent sur scène, il faut exposer ses talents au public. Avant de lui prouver qu’il a raison de faire confiance à une entreprise, le client a besoin de savoir qu’elle existe. Montrez-vous !

Communiquer au quotidien

les grandes entreprises communiquent tous les jours

Combien de fois par an voyez-vous des publicités ? Combien portent sur les mêmes marques qui reviennent sans cesse ?

Oui, les grandes entreprises donnent parfois un peu l’impression de monopoliser le terrain. Elles ont le budget et les moyens pour y arriver. La véritable question, pourtant, c’est pourquoi se donnent-elles encore cette peine ? Après tout, tout le monde les connaît déjà, elles sont présentes partout et elles n’ont plus besoin de faire autant de bruit… Bien sûr, il y a de nouveaux produits qui sortent, qu’il faut présenter. Il y a aussi les anciens clients, qui peuvent disparaître un jour, pour de multiples raisons (la mort en fait partie) et qu’il faut bien songer à remplacer. Il y a aussi la concurrence, qui risque de prendre leur place si elles ne tiennent pas fermement leur fortin.

Les grandes sociétés ont compris qu’obtenir la notoriété n’est pas tout : il faut la conserver.

Une campagne de communication, ce n’est pas un moment-M et puis on passe à autre chose, c’est un état d’esprit qui se renouvelle chaque jour. Parce que, chaque jour, il faut convaincre ses clients, comme ses prospects, qu’ils ont besoin d’un seul produit précis : le vôtre.

Être présent sur tous les fronts

Le matraquage publicitaire est une arme redoutable. C’est un peu le principe de la méthode Coué : si l’on vous répète 50 fois par jour que telle boisson est celle qui vous désaltérera, il y a de fortes probabilités que vous achetiez celle-là une fois en magasin. Ce n’est pas garanti à tous les coups, mais il y a de fortes opportunités que le procédé soit efficace.

Cependant, les plages publicitaires coûtent cher et pourraient bien priver nombre de patrons de leurs vacances au soleil s’ils devaient en acheter à tour de bras. Heureusement qu’il existe de nombreuses autres solutions pour communiquer à moindres frais, non ?

  • Internet. Et je ne vous parle pas là uniquement d’un site vitrine. Il faut l’assortir d’un blog, d’une présence sur les réseaux sociaux, de newsletters… L’avantage, c’est que tous ces procédés sont autant de portes d’entrée pour vous immiscer dans les pensées de vos clients.
  • Les salons. Alors, certes, réserver un emplacement peut coûter cher, selon la fréquentation du salon et le nombre de visiteurs attendus. Mais c’est une excellente vitrine et un stand parapluie se rentabilise rapidement si l’on participe à plusieurs événements et permet de soigner sa présentation pour un coût raisonnable.
  • Les goodies. Que ce soit dans les salons ou pour d’autres occasions, distribuez des petits cadeaux qui portent votre empreinte. Tout le monde vous en sera reconnaissant, y compris votre équipe marketing.
  • Le mécénat. Sponsorisez une équipe locale de jeunes sportifs, participez à la rénovation d’un tableau ou d’un lieu historique. C’est bon pour votre image de marque… surtout si vous en parlez.

la communication des petites entreprises doit réussir aussi

Il s’agit peut-être d’évidences, mais il ne faut pas oublier que toutes les occasions pour prouver au monde, dehors, à l’extérieur, que vous existez sont bonnes à prendre. Vous valez autant que les grands, alors criez-le sur les toits s’il le faut, mais faites-le savoir !

Et vous, quelles sont vos techniques pour communiquer ? Partagez-les ici.

Enregistrer

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*