Dans peu de temps, les sites qui ne comporteront pas de média kit se feront mettre en boîte. Je parle sérieusement : cet outil de communication est en passe de remplacer les communiqués de presse ! Du moins, ceux qui servaient aux entreprises et aux professionnels à se présenter.

Ce petit document (il est généralement présenté sur une seule page) a un peu les fonctions d’une carte de visite… avec un peu plus de contenu. Il peut être imprimé, envoyé par mail ou juste disponible sur un site, prêt à servir à tous ceux qui en ont besoin. Au départ, il était d’ailleurs surtout utilisé par les détenteurs de blogs qui cherchaient des partenariats. Ou par les sites qui voulaient vendre des espaces publicitaires. Si sa fonction première n’a pas tellement évolué, il est pourtant en passe de rentrer dans la cour des grands (d’ailleurs, de grands organismes de presse ont déjà le leur). Apprenez comment construire le vôtre !

faites parler de vous grâce au media kit

Tout, tout, tout… vous saurez tout sur le média kit

Un média kit, c’est un support de communication. Pas un espace de monologue où vous déblatérez en vain. Vous devez vous appuyer sur des données quantifiées, qui aideront vos interlocuteurs à mieux vous connaître… et qu’ils pourront éventuellement reprendre ensuite.

Donc vous y insérez évidemment votre fiche d’identité : nom-prénom (ou nom d’entreprise, de site, de blog… au choix), adresse, site internet, mail et personne de contact. Ça, c’est juste pour commencer.

Ensuite, vous précisez :

  • votre cible (les personnes auxquelles vous voulez vous adresser)
  • votre ligne éditoriale (par exemple, pour bon nombre de mes articles, ce pourrait être « parler légèrement de sujets sérieux »…. comme je l’ai indiqué sur mon propre média kit)
  • ce qui vous différencie des autres (n’oubliez pas : vous êtes unique !)

Il faut un texte personnel, pas trop long, qui s’adresse directement à vos destinataires. Vous devez les toucher, les intéresser, de la manière qui vous ressemble le plus.

media kit avec mes mots

Les chiffres, ça compte aussi ?

Les chiffres, on a beau pouvoir leur faire dire ce qu’on veut, ils rassurent toujours. Surtout s’ils sont bien tournés.

Alors si vous avez déjà une certaine notoriété, vous n’oubliez pas d’inclure :

  • le nombre d’articles de blog
  • les visites moyennes par jour, mois ou année (à vous de voir quel chiffre vous semble le plus pertinent, mais rien ne vous empêche de tous les citer. Vous avez le droit d’être fier de vous !)
  • Le nombre de personnes qui vous suivent sur vos différents réseaux sociaux (ce qui implique de mettre régulièrement à jour votre media kit, car, bien sûr, votre base de fans ne fait qu’augmenter)

Vous pouvez d’ailleurs juste indiquer votre marge de progression sur un temps donné (« j’ai doublé le nombre de visites par mois sur l’année dernière » est toujours plus vendeur que « j’ai un nombre de pages vues par mois qui se limite à 2 »)

Enfin, pensez à lister les éventuelles récompenses dont vous pouvez vous vanter, ou certaines réussites dont vous êtes particulièrement fiers.

Quand on se présente, on soigne son apparence

Le média kit vous représente là où vous ne pouvez pas être… et surtout là où vous avez envie de vous faire connaître. On évite donc les aspects négligés, les photos pixellisées, les cadres non alignés ou les polices de caractère illisibles. Si vous avez une charte graphique, vous pouvez vous appuyer dessus pour sa présentation. Sinon, c’est l’occasion d’être un peu créatif… mais avec panache.

Utilisez de la couleur, arrangez différents espaces de lecture, ajoutez des images… Un média kit se compose un peu comme une infographie : il doit faire passer des informations, mais de manière agréable à l’œil.

Au risque de me répéter : les images sont essentielles ! Votre logo, bien sûr, le header de votre page, des clichés de quelques produits (ou articles) phares… Attirez l’œil ! C’est le moment de jouer la carte de la séduction. Après, vous pourrez montrer ce que vous avez dans le cerveau.

Pourquoi faire un média kit ?

Vous avez maintenant en main tous les éléments utiles pour votre média kit. Avant de jouer et de voir comment vous allez les coller sur votre feuille de papier, posez-vous un instant.

À quoi va vous servir votre média kit ? On communique toujours dans un but précis. Donc, le média kit aussi doit suivre un objectif. Si c’est pour vendre vos services, présentez-les rapidement, voire à l’aide de témoignages clients. Si c’est pour montrer que vous êtes le meilleur dans votre domaine, appuyez-vous sur vos récompenses. Si c’est pour vous faire connaître, donnez envie à vos destinataires d’en savoir plus.

En bref, il faut qu’à la fin de la lecture de votre média kit, la personne qui l’a sous les yeux ait envie de vous contacter. Et cela dans un but précis. Donc, c’est comme pour une page internet, on inclut un petit appel à l’action sur son média kit. Il n’est jamais inutile de rappeler aux gens pourquoi vous êtes là.

Et comme une photo est toujours plus efficace qu’un grand discours, voici quelques exemples de media kit que je trouve particulièrement réussis (comme vous le voyez, la plupart sont en anglais. Il y a encore beaucoup de choses à faire sur le marché francophone).

Afficher l'image d'origine

Si vous voulez que je vous aide à réaliser votre média kit, n’hésitez pas à me contacter !

Enregistrer

Facebooktwitterlinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.