Mélanie - Avec mes mots/ décembre 2, 2016/ Blog, Conseils rédactionnels/ 2 comments

Il existe un paradoxe assez étrange avec la rédaction sur internet. D’un côté, comme le temps que les internautes consacrent à une page web est assez restreint, il est souvent conseillé de privilégier les textes courts.

De l’autre, les articles de blogs les plus longs sont ceux qui obtiennent le plus de résultat au niveau du référencement naturel, comme le démontre la dernière étude d’Orbit Media.

taille article de blog et résultat référencement

Moi, j’aime bien les paradoxes !

Article de blog, la taille idéale ?

Des touts petits riquiquis articles de blog

Il faut du temps pour rédiger un article de blog. Il faut se documenter, établir son plan, rédiger, réfléchir à la meilleure présentation, mettre en place sa liste de mots clés, jouer avec le vocabulaire, se relire pour vérifier que tout est conforme… Ce temps est évidemment variable selon les rédacteurs (la légende dit que plus on écrit, plus on écrit vite, mais le rédacteur qui poste plus vite que son ombre n’a encore fait l’objet d’aucune bande dessinée).

De manière assez étrange (voire paradoxale), ce temps varie assez peu en fait quelle que soit la longueur de l’article. Proportionnellement, comme il faut de toute manière presque autant de travail en amont de l’écriture quelle que soit la taille de l’article, il est souvent plus rentable d’opter pour des textes plus longs. C’est une manière d’optimiser son temps de recherche, en fait.

Alors, oui, les touts petits articles de blog se lisent vite. Mais ils ont hélas tendance à s’oublier presque aussi rapidement. Tout simplement, souvent, parce qu’en dessous de 300 mots, il est difficile de proposer réellement un contenu enrichissant (pour l’internaute comme pour votre référencement).

Si vous aimez les textes courts, gardez-les pour vos newsletters, pour vos publications sur les réseaux sociaux, pour tout ce qui doit vraiment aller vite. Mais, sur une page internet, apportez un peu plus de matière !

D’ailleurs, les chiffres le prouvent : les articles les mieux référencés sur Google comptent en moyenne 2 416 mots. C’est avec des textes longs que vous vous positionnerez en tant qu’expert pour les moteurs de recherche.

Donc on retient : un article de blog, c’est 300 mots minimum (je dirais même 500 mots maintenant, la tendance allant de plus en plus vers des textes longs).

Le jour de l’article le plus long

Il semblerait donc que les articles de plus de 2 000 mots comptent parmi les plus référencés sur Google.

taille article et top 10 référencement

Et là, vous regardez vos touts petits articles et vous pleurez des larmes en forme de touches de clavier…

Allez, je vais vous rassurer : la quantité n’est pas la qualité. Proposer un article de 5 000 mots (soyons fous !), mais avec du contenu creux, ce n’est pas réellement la meilleure option. Et oui, c’est possible de faire du remplissage, de se répéter, et de ne rien apporter de nouveau aux lecteurs.

Beaucoup de rédacteurs se font payer au mot (moi aussi, dans la plupart des cas), mais ce n’est pas une raison pour renouer avec les romans-fleuves !

Un exemple ?

Sur l’écran de leur ordinateur, ce rectangle plus ou moins grand, illuminé de l’intérieur par des technologies inconnues dans les temps anciens, un spectacle en sons et lumières se met en place. Les boutons de réglage sont oubliés, les couleurs, les visuels et les typographies prennent toute la place. Autour de l’écran, le monde disparaît. Qu’il s’agisse d’un bureau encombré de papiers plus ou moins importants, un mur où les post-its se disputent l’espace avec les photos de famille et les cartes de lieux de vacances où l’on ne pourra jamais se rendre, un train qui ne prend plus le temps de voir défiler les paysages, un café où le murmure un peu trop élevé des conversations tient lieu de sucre…

Voilà, je viens de rédiger plus de cent mots qui ne disent absolument rien : vous ne savez pas de quoi je veux parler et ce qui va apparaître sur l’écran d’ordinateur. Cette technique peut être intéressante dans le cadre d’un storytelling, un peu moins peut-être pour un article de fond.

Misez sur les longs articles de blog n’est peut-être pas finalement l’option qui fera grimper votre référencement jusqu’au septième ciel.

La taille idéale d’un article de blog existe-t-elle ?

Peut-on ou non résoudre les paradoxes ? Vous me proposerez une thèse de plusieurs centaines de pages sur le sujet et nous pourrons en débattre pendant des heures…

En ce qui concerne la taille des articles de blog, il existe cependant quelques pistes de réponses envisageables (et le public poussa un soupir de soulagement collectif !).

Selon Medium, la taille idéale d’un article de blog dépendrait… de son temps de lecture.

taille-article-blog

Bon, tout le monde ne lit pas à la même vitesse (mes proches trouvent que je tourne les pages de mes livres à la manière d’un TGV embarqué sur un avion de ligne, par exemple). Néanmoins, la période moyenne pendant vous avez le temps de capter l’attention de vos lecteurs est de…. (roulement de tambour)… 7 minutes. Ce qui correspondrait à un article de 1 600 mots. Et oui, rien que ça ! D’ailleurs, de plus en plus de blogs affichent maintenant juste sous le titre de leurs articles le temps de lecture estimé. Et vous savez quoi : il y a des applications pour ça !

Bon, en réalité, ce sont plutôt des plug-in et, si vous vous intéressez à la question, je vous suggère le readometer (vous copiez-coller votre texte dans la fenêtre et son temps de lecture est automatiquement calculé. Vous le noterez ainsi dans votre article), ou les plug-ins Reading Time ou Reading Time WP.

Juste pour votre information, vous venez de passer 4 minutes à lire cet article !

Un peu de variété, s’il-vous-plaît

Une autre solution, pour cumuler les avantages de tous les formats de taille d’article, c’est de tous les utiliser ! Préparer un article de fond, plus long, une fois par mois, des articles courts de 300 mots une à deux fois par semaine et des articles moyens, entre 500 et 1500 mots toutes les semaines ou une semaine sur deux… Ainsi, vous testez tous les formats, vous voyez celui avec lequel vous êtes le plus à l’aise et, aussi, celui que vos lecteurs semblent privilégiés. Et, en plus, vous aurez de nombreux contenus différents pour nourrir les appétits difficiles des moteurs de recherche.

Je le dis souvent : il y a toujours des solutions. Et celle-ci en est une qui n’a que des avantages, en plus.

Alors, dites-moi, vous l’avez trouvé trop long ou pas cet article ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 Comments

  1. Étant moi-même un internaute invétéré, je suis totalement d’accord avec vous. Rien ne vaut les contenus bien long et bien fourni, à condition d’y trouver des informations pertinentes et qui puissent enrichir la culture personnelle.

  2. Pingback: Pourquoi vous devez élaborer une charte éditoriale (infographie inside) - Avec mes mots - redaction web

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*